Envoyer à un ami

A010 Etes-vous sauvé?

Comment savoir si je suis sauvé ? Un petit test

Source :  http://www.cuttingedge.org/articles/salvation.html
Article traduit par Henri Viaud-Murat, publié autrefois sur le site Internet paroledevie.org (site fermé depuis Août 2007).

Avant toutes choses, vous devez avoir une pleine assurance de votre salut en Jésus-Christ. Cet article vous explique comment y parvenir. Tout d'abord, il est extrêmement important que vous sachiez comment parvenir au salut en Jésus-Christ, si vous n'êtes pas encore né de nouveau. Pour le savoir, voici la traduction d'un court article rédigé par David Bay, Directeur de Cutting Edge Ministries.

Comment savoir si je suis sauvé ? Un petit test.1°) Dans Romains 8 :16, nous lisons : " L’Esprit Lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. " En premier lieu, nous portons au-dedans de nous ce témoignage inébranlable ! L’Esprit de Dieu qui demeure en nous nous assure en permanence que nous appartenons à Jésus-Christ.

2°) La première Epître de Jean tout entière est un " test " qui permet de savoir si nous sommes réellement sauvés. Le 3e verset du Chapitre 1 nous dit : " Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ (le Messie). " Cette communion dont jouissent les Chrétiens authentiques atteste du fait qu’ils sont sauvés. Ceux qui disent être à Christ, mais se réunissent rarement avec d’autres chrétiens pour adorer le Seigneur et fréquenter des Chrétiens authentiques se leurrent peut-être eux-mêmes ! Un Chrétien rétrograde peut s’éloigner de la communion fraternelle et des autres Chrétiens, mais je vous le garantis, et j’en sais quelque chose, il ne sera jamais à l’aise dans cette situation ! D’autre part, au verset 8 du même chapitre, nous apprenons que " si nous disons que nous n’avons pas de péché, la vérité n’est pas en nous. " Le verset 3 du chapitre 2 nous dit que nous croissons authentiquement dans la grâce et dans la connaissance de Christ si nous obéissons à Ses commandements. Le verset 10 nous enseigne que nous sommes de Christ si nous aimons nos frères. Ceux qui aiment fréquenter d’autres enfants de Dieu sont certainement du blé, pas de l’ivraie. Le verset 15 enseigne que " si nous aimons le monde, l’amour du Père n’est pas en nous. " Un " chrétien mondain ", c’est une contradiction dans les termes. Ceux qui se réclament de Christ mais s’accrochent encore au système des valeurs de ce monde sont suspects.

3°) 1 Jean 5 :13 nous apprend que toute la première Epître de Jean a été écrite afin que nous sachions que nous avons la vie éternelle en Christ. Etes-vous assuré, sans l’ombre d’un doute, que si vous deviez mourir ce soir, vous iriez au ciel ?

4°) La Parole de Dieu nous enseigne que " l’homme naturel " (l’individu qui n’est pas sauvé) ne peut pas comprendre la Bible. Celle-ci est un Livre spirituel ; celui qui n’est pas sauvé est d’une part, spirituellement aveugle. D’autre part, 1 Corinthiens 2 : 14 nous dit qu’il est incapable de connaître les choses qui doivent être discernées spirituellement. Comprenez-vous la Bible ? Est-elle débordante de sens pour vous, parle-t-elle à votre cœur ? Est-ce qu’elle vous convainc de péché, est-ce que vous apprenez d’elle à marcher dans le bon chemin ?

5°) La Bible dit clairement qu’une personne non régénérée ne recherchera pas Dieu (Romains 3 :11). Ressentez-vous douloureusement que vous êtes pécheur, et votre cœur crie-t-il à Dieu pour Lui demander pardon lorsque vous péchez ? Si c’est le cas, c’est l’un des signes qui témoignent que vous êtes né de nouveau.

6°) La Bible déclare qu’une personne non régénérée est esclave de Satan, et incapable de remédier en quoi que ce soit à cette situation. Avez-vous reçu la capacité de tourner le dos à ce monde et à ses voies de péché ? Tous vos amis intimes sont-ils enfants de Dieu ? En effet, si vous êtes nés de nouveau, ceux de vos amis qui ne sont pas sauvés vous laisseront tomber comme une vieille chaussette ! Le salut authentique agit à la manière d’un revêtement de téflon , en ce qui concerne les amis réprouvés !

7°) Aimez-vous réellement les vrais enfants de Dieu, et préférez-vous leur compagnie à tout autre ? Vous arrive-t-il de faire connaissance avec quelqu’un que vous n’aviez jamais vu, d’apprendre qu’il est un Chrétien authentique, et d’être instantanément en communion avec lui ? Est-ce qu’il y a " quelque chose " dans votre cœur qui vous attire vers ces chrétiens, et qui ne peut pas s’expliquer autrement ?

8°) Est-ce un réel plaisir pour vous de donner de vos biens pour l’œuvre du Seigneur ? Donnez-vous généreusement de votre temps, de vos talents, de votre argent ?

9°) Avez-vous éliminé de votre vie les péchés que vous commettiez avant d’avoir accepté le Seigneur Jésus-Christ ?

10°) Les autres voient-ils " le fruit de l’Esprit " dans votre vie ? C'est-à-dire, voient-ils un amour, une joie, une paix, une patience…etc…. authentiques se manifester en vous par le Saint Esprit de Dieu ? Se rendent-ils compte que vous êtes devenu une personne différente de celle que vous étiez autrefois ?

11°) Vous est-il arrivé de subir des persécutions à cause de votre foi en Christ ? (D’anciens amis qui vous quittent à cause de votre témoignage pour Christ constituent une forme subtile de persécution.)

12°) Attendez-vous avec un cœur brûlant le retour du Seigneur Jésus venant chercher Son Eglise, ce retour qui peut se produire à n’importe quel moment ?

Si vous pouvez en toute droiture répondre " oui " à ces questions, vous êtes un enfant de Dieu et le Saint-Esprit demeure en vous ! Mais si en toute droiture vous ne pouvez pas donner une réponse affirmative, vous n’êtes vraisemblablement pas sauvé ; alors il vous faut recevoir le " message du Salut " qui suit, et en franchir toutes les étapes, avec une parfaite honnêteté, une parfaite sincérité de cœur, afin de pouvoir être sauvé !

IL FAUT QUE VOUS NAISSIEZ DE NOUVEAU 

La Bible dit très clairement que toute personne doit " naître de nouveau " afin de recevoir la vie éternelle. Cette expression est de Jésus Lui-même, dans Jean 3 : 3-7, où on Le voit dire à Nicodème qu’il lui faut " naître de nouveau " pour entrer dans le Royaume de Cieux. Il s’agit là d’une chose tellement essentielle que Satan s’oppose à cette doctrine de toutes ses forces depuis deux mille ans, et empêche la plupart des Eglises dites " chrétiennes " de l’enseigner. Pourtant, personne ne peut être sauvé sans passer par cette merveilleuse conversion spirituelle. L’arme la plus efficace de Satan contre la nouvelle naissance a toujours été la confusion.

Heureusement, dans Son amour, Jésus a fait de cette transformation quelque chose de très simple : une chose tellement simple que même un retardé mental ou une personne sans instruction peut comprendre. Pour naître de nouveau, il faut faire les pas suivants :

1°) Comprendre que TOUS les êtres humains sont nés pécheurs. Romains 3 : 23 dit : " Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ". L’Ecriture l’affirme très souvent. Cela signifie que vous êtes pécheur aux yeux de Dieu, et comme tout pécheur, vous êtes sous la colère de Dieu qui ne peut que punir le péché. Le croyez-vous, que vous êtes un pécheur ?

2°) Puisque l’être humain est un pécheur souillé, et que Dieu est un Dieu parfait, cela signifie que pas un seul être humain ne peut se sauver lui-même. Jésus l’a affirmé très clairement dans Matthieu 5 : 48, quand Il a dit : " Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait ". S’il nous faut être tous parfaits aux yeux de Dieu, comment donc un être humain peut-il entrer au ciel, puisque la Bible ne cesse de dire que tous sont pécheurs ? De toute évidence, donc, personne ne pourra entrer au ciel en essayant d’être assez bon pour " mériter le ciel ". Mais puisque la Bible nous dit aussi qu’il y aura des millions de gens au ciel, c’est qu’il doit y avoir un moyen d’y parvenir. Toutefois, ce n’est pas en " essayant de s’améliorer ".

Vous devez également être profondément navré de vos péchés et vouloir être pardonné. Cela s’appelle : la repentance. " Se repentir ", cela veut dire être navré de ses péchés, et vouloir ne plus pécher. Cela veut dire faire un demi-tour de 180°. Cela ne garantit pas que plus jamais vous ne commettrez de péché ; mais si vous péchez, il s’agira d’un accident, d’une exception, et non plus d’une disposition profonde du cœur.

3°) Lorsque Jésus-Christ, le Fils de Dieu qui est pur de tout péché, a versé son sang précieux sur la croix au Calvaire, Il est mort en tant que substitut de son peuple, en sacrifice. En accomplissant cela, Il a subi la colère divine de Dieu le Père à cause du péché de son peuple. Il a payé le prix de ce péché dans son propre corps, et acquis pour les siens la rédemption éternelle. Voilà pourquoi Il est en mesure d’offrir gratuitement Sa propre sainteté et Sa propre justice à ceux qui croient en Lui et Lui font confiance pour être sauvés ; Il les rend ainsi absolument parfaits aux yeux de Dieu ! Romains 6 : 23 nous dit : " Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur. " Pas un seul d’entre nous ne mérite d’être sauvé ; mais dans Son amour et dans Sa miséricorde, Dieu offre Sa grâce à ceux qui croient. La grâce est une faveur totalement imméritée.

4°) Dans Ephésiens 2 : 8-9, Paul répète cet enseignement au sujet de la vie éternelle qui est un don gratuit de Dieu. " C’est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ; cela ne vient pas de vous, mais c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne se glorifie ". Personne ne se tiendra devant Dieu dans l’éternité en pouvant dire qu’il a " gagné le ciel ". Tous ceux qui entreront au ciel y seront à cause du don gratuit de Jésus, ce cadeau qu’Il nous fait de la part de Dieu parce qu’Il est mort à notre place, sur la croix. Dieu a mis tous ces péchés sur Jésus à la croix, comme le dit Esaïe (53 : 2-12).

Sans doute vous demandez-vous : " Comment obtenir ce don gratuit qu’est la vie éternelle ? " La Bible vous le dit : Dans Actes 16 : 25-33, le geôlier, inquiet, demanda à Paul : " Que faut-il que je fasse pour être sauvé ? " Paul a répondu : " Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé… "

Il vous faut mettre toute votre confiance en Jésus-Christ, votre Sauveur personnel, votre Seigneur. Afin de croire véritablement, mettez toute votre foi, toute votre confiance en Christ, comptez sur Lui qui est votre unique espérance pour le salut et la vie éternelle. Il s’agit là d’une disposition profonde du cœur ; jamais vous ne tromperez Dieu en affichant les " signes extérieurs " de la foi, car Il sait tout de vous. Il y a des gens qui se figurent qu’il suffit d’accorder leur assentiment aux faits qui concernent Jésus-Christ, Sa mort, Son ensevelissement, et Sa résurrection. Mais il n’en est pas ainsi. Les prédicateurs disent qu’il s’agirait là d’un simple savoir cérébral et non d’une connaissance du cœur. Le salut est accordé gratuitement, mais seulement à ceux qui ont une foi authentique.

5°) Dans Jean 1 :1, et 1 : 14 nous voyons que Jésus-Christ est Dieu, égal à Dieu, présent avec Dieu depuis le commencement du temps, et qu’Il est véritablement le Créateur de l’Univers. Il est 100 % Dieu et 100 % homme en même temps. Voilà pourquoi Il s’est servi de ces deux titres au cours de Son ministère : Fils de Dieu, et Fils de l’homme. Pour naître de nouveau, il vous faut croire cette doctrine au sujet de Christ.

Le verset 14 est capital ; il enseigne que Jésus, qui est Dieu, est devenu homme. Cet enseignement-là fait la différence entre les disciples de Christ et ceux de l’Antichrist. Dans 1 Jean 4 : 1-3, nous apprenons que tous ceux qui nient la venue de Jésus dans la chair ont l’esprit de l’Antichrist. A l’époque de Jean, c’était ce qu’affirmaient les gnostiques : pour eux, l’homme Jésus n’était pas Dieu, le Messie venu en chair, mais plutôt " la conscience de Christ ", " la conscience messianique " qui était descendue sur Jésus lors de Son baptême, puis l’avait quitté à la croix. Ils ne croient pas que Jésus soit à la fois Dieu et homme. Avec le Nouvel Age et la Franc-maçonnerie, ce blasphème-là a repris du poil de la bête.

6°) Esaïe 53 : 6 annonce très exactement ce que Jésus a fait pour nous à la croix. " Le Seigneur (Dieu le Père) a mis sur Lui notre iniquité à tous. " Rendons grâces à Dieu ! Seule la Sagesse, la Grâce, la Force du Dieu Tout-Puissant pouvait concevoir un plan de salut aussi miséricordieux ! La Nature de Dieu est telle qu’il faut que le péché soit châtié, point final !. Mais Dieu a conçu un plan par lequel un substitut innocent a été châtié à la place du coupable. Dans l’Ancien Testament, Dieu permettait que l’agneau fût sacrifié à la place du pécheur. Par la suite, ce fut Jésus qui devint le sacrifice suprême, notre substitut, pour tous les péchés du monde. Son sacrifice était absolument parfait ; il ne doit jamais être renouvelé, et il sauve les siens à tout jamais.

Avant de pouvoir naître de nouveau, il vous faut comprendre ce principe du châtiment par substitution, et il vous faut y croire. Il vous faut également, pour être en mesure de naître de nouveau, croire que Jésus-Christ constitue pour vous le Substitut parfait.

Maintenant que vous comprenez ces vérités, et que vous mettez en elles votre foi afin de trouver la Vie, il vous faut aussi comprendre de quelle manière vous pouvez vous approprier ce Don gratuit qu’est la Vie éternelle. Si j’essayais de vous offrir un don gratuit, ce cadeau ne serait jamais vôtre à moins que vous n’acceptiez de tendre votre main pour le recevoir de la mienne. Le Don est donc là. Il vous faut tendre la main et saisir ce Don gratuit, le recevoir de la main de Jésus-Christ. Comment faire ?

Par la foi qui sauve.

Remarquez bien que je parle de la foi qui sauve. Il existe certains types de foi qui ne vous sauvent pas : par exemple, une sorte de foi cérébrale, qui se borne à accepter intellectuellement les faits concernant la personne de Jésus-Christ : il ne s’agit pas là de la foi qui sauve. Il se peut que vous fassiez partie d’une église ou d’une secte où l'on enseigne un grand nombre de choses vraies au sujet de Christ, mais où l'on enseigne également que vous avez beaucoup à faire pour gagner le ciel. Il ne s’agit pas là non plus de la foi qui sauve.

Avoir la foi qui sauve, c’est mettre votre confiance en Jésus-Christ

et en Lui seul afin d’être sauvé.

Si vous pensez que pour être sauvé vous avez autre chose à faire que de vous confier en l’œuvre que Jésus a accomplie à la croix, cela revient à vous élever contre Ephésiens 2 : 8-9 et contre Esaïe 53 : 6b. La plupart des sectes et des déviations de la foi chrétienne sont dans l’erreur sur ce point particulier : elles ajoutent des éléments qu’elles déclarent " nécessaires au salut ", ou alors elles présentent une fausse voie pour atteindre le ciel : par exemple, le salut par le baptême. (Le baptême biblique par immersion est une nécessité, mais ce n’est pas le baptême qui sauve : c’est la foi.)

Voulez-vous recevoir ce don de la Vie éternelle, en vue duquel Jésus a quitté le ciel afin de mourir sur une croix pour vous ? Si votre réponse est : " Oui ", alors vous pouvez obtenir la Vie éternelle en un instant.

Laissez-moi préciser ce que cela implique. Pour commencer, vous allez reporter sur Jésus-Christ et Son œuvre à la croix la confiance et l’espérance que vous placiez jusqu’à présent en d’autres choses pour obtenir la Vie éternelle. Jésus prendra votre péché et vous mettra au bénéfice de Sa relation juste avec Dieu le Père ; autrement dit, Il vous donnera Sa justice. Quoique jusqu’à présent, nous ayons accumulé les échecs en essayant d’obéir aux commandements de Dieu, Jésus, Lui, a parfaitement obéi à toutes les lois de Dieu. Il a mené une vie parfaite, pour être le sacrifice de substitution parfait que Dieu pouvait accepter afin de pardonner vos péchés et le péché du monde entier. Ce pardon est pour tous ceux qui croiront.

Consentez-vous à vous repentir de vos péchés maintenant, afin de devenir un membre responsable de la famille éternelle de Dieu, afin de Le suivre et de Le servir en tant que membre de Son corps qui est l’église ? Si du fond de votre cœur, vous répondez " Oui ", alors nous pouvons à présent nous approcher de Lui dans la prière, Lui dire que vous voulez cesser de mettre votre confiance en quoi que ce soit d’autre que Lui pour votre salut éternel ; que vous cessez notamment de vous confier dans les choses que vous êtes capable de faire vous-même. Vous pourrez alors mettre votre confiance en Lui seul pour être sauvé. Avant que nous ne fassions cette prière toute simple, sachez que pour le Seigneur Jésus-Christ, l’état de votre cœur compte plus que les paroles qui seront sur vos lèvres. Comme Il l’a promis, " Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. " (Jérémie 29 : 13).

Si c’est bien là ce qui est dans votre cœur, le Seigneur entendra votre prière et vous accordera la Vie éternelle, là, tout de suite, sans que vous ayez à sortir de chez vous. Permettez-moi de prier pour vous :

" Père, je te prie de prie d’accorder à cet homme, à cette femme, le Don gratuit de la Vie éternelle. Que Ton Saint Esprit attire vers Toi cet homme-là, cette femme-là. Accorde-lui la foi qui permet de croire Tes promesses merveilleuses. Accorde-lui la repentance qui lui donne la capacité de se détourner de ses péchés. Révèle-lui, aujourd’hui, Jésus-Christ crucifié, le Sacrifice de substitution parfait. "

Jésus-Christ est là, auprès de vous, maintenant. Vous vous adressez à présent à Lui, et à Lui seul. Si vous voulez vraiment être né de nouveau, adressez-Lui cette prière du fond de votre cœur :

" Seigneur Jésus, je désire que Tu entres en moi et deviennes le maître de ma vie, dès maintenant. Je suis un pécheur. Jusqu’à présent je me suis confié en moi-même, dans mes propres bonnes actions, et en d’autres choses. Mais désormais je mets ma confiance en Toi seul. Je désire que Tu deviennes mon Sauveur, mon Sauveur personnel. Je crois que Tu es mort pour moi. Je Te reçois comme Seigneur et Maître de ma vie. Accorde-moi Ton secours pour que je me détourne de mes péchés et Te suive. Je Te remercie de m’avoir offert le Don gratuit de la Vie éternelle. J’en suis indigne, mais je T’en remercie. Amen.

Permettez-moi de prier encore ainsi : " Père, Tu as entendu cette prière qui vient d’être faite. Je Te prie que dans ce moment de paix, Ton Saint Esprit accorde à cette personne l’assurance absolue qu’elle a reçu de Toi la Vie éternelle ; accorde-lui l’assurance du pardon de ses péchés. Permets-lui d’entendre Ta voix jusqu’au plus profond de Son être : " Tes péchés te sont pardonnés ; va en paix ". Accorde-lui, Jésus, d’entendre Ta voix qui dit : " Comme est loin l’orient de l’occident, j’ai éloigné de toi tes péchés, et je ne m’en souviendrai plus jamais pour te les reprocher. Tous ceux qui croient en Moi échappent à la condamnation. Celui qui croit en Moi est passé de la mort à la vie. Celui qui met en Moi sa confiance ne périra pas, mais il a la vie éternelle. (Selon le Psaume 103 :12 ; Jean 3 : 18 ; 5 : 24 ; 3 : 16) . Je Te prie, Père dans le Nom de Jésus, Amen.

Vous venez de faire la prière la plus importante que vous ayez jamais faite de toute votre vie. Si vous avez prié sincèrement, je veux que vous sachiez comment Jésus considère la démarche que vous venez de faire. En Jean 6 : 47, Jésus dit : " En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. " Quand vous avez prié, vous n’avez pas entendu de chœur angélique ni eu de vision, mais dans un acte de foi tout simple vous avez placé votre confiance en Jésus-Christ pour être sauvé.

Avoir la foi qui sauve, c’est mettre votre confiance en Jésus seul afin d’être sauvé. Si les paroles qui étaient sur vos lèvres venaient du fond de votre cœur, Jésus-Christ vous promet qu’Il a pardonné vos péchés, vous a adopté dans Son Royaume, et vous a donné la vie éternelle dans son ciel, en Sa présence.

Si cela vous paraît tellement simple qu’il vous est difficile de croire que c’est vrai, sachez que la Bible vous donne l’assurance que c’est effectivement vrai. A fil des siècles, les hommes ont délibérément compliqué ce Plan du Salut tout simple. La plupart des gens ne savent pas à quel point Dieu a voulu que le Salut en Jésus-Christ soit d’une absolue simplicité. Si votre prière était authentique, vous possédez à présent la Vie éternelle, et vous en avez l’assurance tout autant que si vous étiez déjà au ciel ! Jésus a dit que personne n’arracherait de la main du Père ceux qui sont véritablement nés de nouveau.

Comment être absolument sûr que vous êtes né de nouveau ? Je vous en prie, ne vous attendez pas à quelque chose qui soit de l’ordre du tremblement de terre ; dans la plupart des cas, tout se passe de façon paisible. On éprouve un soulagement, l’impression qu’un fardeau a été ôté. Pas de feux d’artifice, pas d’orchestre de cuivres : simplement un calme merveilleux, une paix au plus profond de l’être. Mais par la suite, j’estime qu’un des critères les plus probants de la nouvelle naissance est la compréhension véritable de la Parole de Dieu. Avant la nouvelle naissance " l’homme naturel ", selon l’expression biblique, (c'est-à-dire l’être humain perdu) est incapable de comprendre la Bible, parce que la compréhension de ce Livre relève du discernement spirituel. (1 Corinthiens 2 : 14). La Bible est une folie pour l’homme naturel ! Par conséquent, lorsque la Parole de Dieu commence à être pleine de sens pour vous, à parler à votre cœur et à vous convaincre de péché dans la vie quotidienne, c’est là un critère sûr, indiquant que le Saint Esprit de Dieu demeure en vous. En effet, le Chrétien reçoit une nouvelle nature spirituelle à la nouvelle naissance, mais il n’est pas débarrassé aussitôt de la nature ancienne qu’il avait depuis sa naissance. Voilà pourquoi il est capital pour nous de " grandir dans la grâce et dans la connaissance de Jésus-Christ ". (2 Pierre 3 : 18). Il nous faut coopérer avec le Saint Esprit tout en marchant au milieu de ce monde pécheur, plein de souillures spirituelles. Le Saint Esprit vient littéralement demeurer en nous lorsque nous naissons de nouveau, et ne veut ni nous quitter ni nous abandonner.

Une autre manifestation merveilleuse du salut authentique est " le fruit de l’Esprit ". (Galates 5 :22). Il se manifestera dans notre vie de chaque jour, à mesure que le Saint Esprit fera son œuvre en nous. Le monde autour de nous verra " l’amour, la joie, la paix, la patience, la persévérance, la foi…etc… qui se manifestent en nous. D’autre part, la Bible nous dit dans Romains 8 : 16 que " L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu ". Autrement dit, le Saint Esprit qui demeure au plus profond de nous nous dit que nous appartenons à Dieu.

Mais Dieu ne s’arrête pas là ! Dans Apocalypse 3 : 20, Jésus a promis : " Voici, je me tiens à la porte et je frappe. " Il a frappé à la porte de votre cœur, et vous venez de Lui ouvrir pour Le laisser entrer. " Si quelqu’un entend ma voix et m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. " Jésus-Christ vient d’entrer dans votre cœur par l’œuvre du Saint Esprit, pour vivre dans votre cœur tout au long de votre vie ! Quelle nouvelle ! Désormais ce même Saint Esprit, qui a ressuscité Jésus d’entre les morts, demeure en nous. (Romains 8 :11). Lisez donc Romains 8 pour connaître les privilèges qui sont nôtres du fait que le Saint Esprit demeure chaque jour en nous.

Le Salut, par le sang que Jésus-Christ a versé au Calvaire, vous donne une relation personnelle profonde et stable avec Son Saint-Esprit, aussi longtemps que vous demeurerez sur cette terre ! A mesure que vous lirez la Bible, en particulier le Nouveau Testament, vous parviendrez à comprendre cette relation merveilleusement profonde qui peut se développer entre vous et votre Créateur ! Cette relation sera le trésor de votre vie chaque jour. Avant de naître de nouveau, vous n’aviez aucune idée de ce qui vous avait manqué pendant si longtemps !

S’il vous plaît, écrivez-nous pour nous dire si vous avez accompli la démarche qui permet de naître de nouveau ; nous vous donnerons quelques conseils pour avancer dans la maturité afin que vous soyez utiles au Seigneur.

Nous vous aimons dans le Seigneur, grâce à Son Amour manifesté pour nous au Calvaire.