Les signes qui précèdent la venue de l'Antichrist, ses activités et sa fin.

Source http://apostasy.webvena.com/antichrist.html

Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu" (2 Thessaloniciens 2 :3-4).

Selon la Bible, l'Antichrist vient (1 Jean 2 :18). (NDE : Ce verset parle en fait de "l'Antéchrist". Antichrist signifie en grec : "Celui qui est contre Christ", et Antéchrist : "Celui qui vient avant Christ". Il s'agit du même personnage : L'Antichrist, qui s'oppose à tout ce qui est Christ, doit venir avant le retour de Christ sur la terre).

C'est l'Antichrist qui lancera l'assaut final de Satan contre Christ et les saints, juste avant le moment où notre Seigneur Jésus-Christ doit instaurer Son Royaume sur la terre. Paul appelle cet Antichrist "l'homme du péché", le "fils de la perdition" (2 Thessaloniciens 2 :3). La Bible le désigne aussi sous les expressions suivantes : "la bête qui monte de la mer" (Apoc. 13 :1-10), "la bête écarlate" (Apoc. 17 :3), ou, tout simplement, "la bête" (Apoc. 17 :8, 16 ; 19 :19-20 ; 20 :10).

Les signes de la prochaine venue de l'Antichrist.

La venue de l'Antichrist ne se produira pas sans que certains signes préalables se soient produits. Plusieurs signes doivent annoncer sa venue et son apparition. Au moins trois événements doivent se produire avant l'apparition de l'Antichrist sur la terre :

  1. Le "mystère de l'iniquité", qui agit déjà dans le monde, doit s'intensifier (2 Thessaloniciens 2 :7) (à rapprocher de Matthieu 24 :12).
  2. "L'apostasie" doit arriver auparavant (2 Thessaloniciens 2 :3).
  3. "Celui qui le retient encore" doit disparaître (2 Thessaloniciens 2 :7).

Le mystère de l'iniquité.

Il s'agit de l'activité des puissances démoniaques dans le monde. Cette activité est souvent cachée, mais elle est évidente quand on l'observe dans ses effets. Elle doit s'intensifier et atteindre un sommet. Tout ce que la Bible regarde comme sacré et saint sera de plus en plus méprisé et tourné en ridicule. L'esprit de rébellion et l'iniquité se généraliseront. A cause de cela, l'amour du plus grand nombre se refroidira (Matthieu 24 :10-12). Il y aura pourtant toujours un petit reste fidèle, qui restera loyal à la foi apostolique révélée par le Nouveau Testament (Matthieu 24 :13 ; 25 :10 ; Luc 18 :7). Grâce à ce reste fidèle, l'Eglise véritable restera une Eglise combattante, qui maniera l'Epée de l'Esprit jusqu'à ce qu'elle soit enlevée de la terre.

L'apostasie.

Le mot grec "apostasia" signifie "départ, éloignement, chute, abandon, rébellion". L'apostasie se généralisera dans les derniers jours. Des multitudes de personnes qui font profession de foi chrétienne s'écarteront de la Vérité de la Bible.

Jésus-Christ et l'apôtre Paul décrivent tous deux clairement quelle sera la condition de l'Eglise visible à la fin des temps, sur tous les plans : moral, spirituel, et doctrinal (Mat. 24 :5, 10, 24 ; 1 Tim. 4 :1 ; 2 Tim. 4 :3-4). Paul insiste tout particulièrement sur le fait que l'Eglise sera envahie par toutes sortes d'éléments impies dans les derniers jours.

Cette apostasie au sein de l'Eglise comprend deux dimensions : une dimension individuelle, et une dimension collective. Ceux qui sont tombés dans l'apostasie peuvent parfois continuer à proclamer la saine doctrine et les enseignements du Nouveau Testament, mais, dans leur vie personnelle, ils ont abandonné la sanctification et tous les principes de la morale divine (Esaïe 29 :13 ; Mat. 23 :25-28). Beaucoup d'églises tolèreront presque n'importe quoi, en échange de l'argent, de la réussite, de la reconnaissance publique, et de leur accroissement numérique.

La prédication de la Croix se fera rare. C'est pourtant cet Evangile de la Croix qui nous appelle à souffrir de la part du monde (Phil. 1 :29), à renoncer radicalement au péché (Rom. 8 :13), à tout sacrifier pour le Royaume de Dieu, et à renoncer à soi-même (Mat. 24 :12 ; 2 Tim. 3 :1-5 ; 4 :3).

L'étude de l'histoire de l'Eglise, ainsi que celle des prophéties concernant l'apostasie dans les derniers jours, doivent inciter les Chrétiens à ne pas croire que le Royaume de Dieu va se développer régulièrement tout au long des siècles, et s'étendre sur toute la terre jusqu'à la fin des temps. La Bible nous montre au contraire qu'il viendra un temps, dans l'histoire de l'Eglise, où la rébellion contre Dieu et Sa Parole atteindra une profondeur inégalée. Le Jour du Seigneur marquera le déversement de la colère de Dieu sur tous ceux qui rejettent Sa vérité (1 Thessaloniciens 5 :2-9).

Le triomphe final du Royaume de Dieu et de Sa Justice sur la terre ne dépendra donc pas d'un succès grandissant de l'Eglise visible, mais de l'intervention finale de Dieu, lorsqu'il enverra Ses justes jugements sur le monde (Apoc. 19-22).

La "disparition" de ce qui retient encore l'Antichrist.

Un événement capital et décisif doit se produire avant que "l'homme du péché" puisse être révélé, et que puisse commencer la Jour du Seigneur et la Tribulation (2 Thessaloniciens 2 :2-3). "Quelqu'un", ou "quelque chose", qui retient encore l'Antichrist, doit disparaître, pour laisser libre cours au "mystère de l'iniquité" et à "l'homme du péché" : "Il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l'impie" (2 :7-8). Le verbe "retenir" signifie ici "restreindre, gêner, empêcher, faire obstacle". Quand "celui" qui fait obstacle à l'homme du péché s'écartera du chemin où se tient ce dernier, le Jour du Seigneur pourra commencer.

"Celui qui retient" l'Antichrist ne peut être que le Saint-Esprit. Lui seul a la puissance de retenir l'iniquité, ainsi que l'homme du péché et Satan (2 Thessaloniciens 2 :9). Son identité est révélée par l'emploi de l'article masculin ("celui qui le retient", au verset 7), et aussi par l'emploi du neutre ("ce qui le retient", au verset 6). Il faut savoir qu'en grec, le mot traduit par "Esprit" peut s'employer à la fois au masculin et au neutre.

Au commencement des sept années de la Tribulation, le Saint-Esprit "disparaîtra" (2 Thessaloniciens 2 :7). Cela ne signifie pas qu'Il disparaîtra totalement de la terre. Mais Il arrêtera d'exercer son influence et de freiner la progression de la rébellion et du péché. L'obstacle principal à la manifestation de l'Antichrist sera ôté. Toutes les barrières qui contiennent actuellement le péché seront ôtées, et la rébellion inspirée par Satan pourra alors librement se développer. Toutefois, le Saint-Esprit devra rester présent sur la terre, pour convaincre de péché ceux qui doivent l'être, pour les conduire à Christ, et pour leur communiquer Sa puissance (Apoc. 7 :9, 14 ; 11 :1-11 ; 14 :6-7).

Le fait que le Saint-Esprit n'exercera plus Son action restrictive permettra à l'homme du péché d'apparaître sur la scène mondiale (2 Thessaloniciens 2 :3-4). Dieu enverra un esprit d'égarement sur tous ceux qui ont refusé d'aimer la vérité. Ils accepteront les prétentions de l'Antichrist, et la société humaine plongera dans des abîmes de dépravation jusque-là inconnus.

Le ministère restrictif du Saint-Esprit s'exerce aujourd'hui en grande partie par l'intermédiaire de l'Eglise, qui est le temple du Saint-Esprit (1 Cor. 3 :16 ; 6 :19). C'est pour cette raison que de nombreux exégètes croient que la "disparition" du Saint-Esprit est une indication claire que l'enlèvement des fidèles se produira à ce moment précis (1 Thessaloniciens 4 :17). Christ reviendra alors rassembler les vainqueurs, du sein de toutes les églises, et les attirera auprès de Lui, pour les délivrer de la colère à venir (1 Thessaloniciens 1 :10). Cet enlèvement de l'Eglise doit donc se produire avant le commencement du Jour du Seigneur, au moment où l'homme du péché sera révélé.

Certains commentateurs pensent que 2 Thessaloniciens 2 :6 fait référence au Saint-Esprit et à Son ministère, tandis que le verset 7 fait référence à l'Eglise fidèle, enlevée en la présence de Christ. Sa "disparition" se produira au moment de son enlèvement, lorsqu'elle montera à la rencontre de Jésus-Christ dans les nuées, pour être toujours avec Lui (1 Thessaloniciens 4 :17).

Les activités de l'Antichrist.

Le début de la Tribulation marquera le début du "Jour du Seigneur". C'est alors que sera révélé l'homme du péché. C'est lui qui gouvernera le monde. Il commencera son règne en signant un traité d'alliance avec Israël, au début des sept années de la Tribulation.

Il révélera pleinement sa véritable identité, au milieu des sept années de la Tribulation. C'est alors qu'il violera son traité avec Israël, qu'il profanera le Temple rebâti à Jérusalem, en se proclamant lui-même Dieu. Il fera cesser le culte divin, et dévastera la terre de Palestine.

L'Antichrist doit donc se proclamer lui-même Dieu, et persécutera violemment tous ceux qui voudront rester fidèles à Dieu et à Christ (Apoc. 11 :6-7 ; 13 :7, 15-18). Il exigera d'être adoré dans le Temple de Jérusalem, où il prononcera sa déclaration sacrilège. D'autres êtres humains ont souhaité bénéficier de ce traitement, depuis le commencement de la création.

Cet "homme du péché" produira, par la puissance de Satan, de grands signes, prodiges et miracles mensongers, afin de propager la séduction et le mensonge (2 Thessaloniciens 2 :9). Ce seront de véritables miracles surnaturels, mais qui seront des prodiges mensongers, en ce sens qu'ils seront destinés à séduire le monde pour qu'il accepte le mensonge. Il est possible que ces manifestations surnaturelles soient diffusées dans le monde entier par la télévision. Des millions d'être humains seront profondément impressionnés, séduits, et convaincus par ce chef très persuasif et populaire. Il en sera ainsi, parce qu'ils n'auront aucun amour profond pour la vérité de la parole de Dieu, aucun désir ardent de lui obéir (2 Thessaloniciens 2 :9-12). Le Seigneur Jésus (Matthieu 24 :24), tout comme l'apôtre Paul (2 Thessaloniciens 2 :9), ont mis en garde les Chrétiens en les exhortant à la prudence, car tout ce qui est miraculeux ne vient pas de Dieu. Des "manifestations apparentes" du Saint-Esprit (1 Cor. 12 :7-19), ainsi que des expériences que l'on croit venir de Dieu doivent être éprouvées à la lumière des Ecritures, dans la vie de ceux qui sont fidèles à Christ et à Sa Parole.

La défaite finale de l'Antichrist.

A la fin de la Tribulation, Satan réunira de nombreuses nations. Sous la direction de l'Antichrist, elles se rassembleront à Harmaguédon, en Israël, pour faire la guerre à Dieu et à Son peuple. Cette bataille impliquera le monde entier. Lorsqu'elle se produira, Christ retournera sur la terre et, par une intervention surnaturelle, détruira l'Antichrist, ses armées, et tous ceux qui n'obéissent pas à l'Evangile. C'est alors que Christ fera lier Satan et établira Son royaume sur la terre pendant mille ans.