Envoyer à un ami

A315 Jésus est-Il Dieu?

Article de The Trumpet Call

Quelles sont les preuves bibliques de la divinité de Jésus-Christ?

Source http://www.geocities.com/smithtj.geo/bt/tc2/jesus.html

Que dit la Bible en ce qui concerne la nature réelle de Jésus-Christ, le Messie ?

Hébreux 13 :8 : "Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement".

Les prophètes de l'Ancien Testament ont parlé de la venue du Messie. Beaucoup de ces passages nous indiquent que le Messie serait Dieu venu dans la chair.

Michée 5 :2 : " Et toi, Bethléhem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont l'origine remonte aux temps anciens, aux jours de l'éternité".

Le Messie éternel devait naître à Bethléhem.

Esaïe 7 :14 : "C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanuel".

Le Messie devait naître d'une vierge, et Il devait être appelé Emmanuel, ce qui signifie "Dieu avec nous" (voir Matthieu 1 :23).

Certaines traductions modernes de la Bible ont mal traduit le mot Hébreu "almah", en le traduisant par "jeune fille". Ce mot signifie "jeune fille qui porte le voile", afin de ne pas être regardée. Les savants Juifs qui ont traduit l'Ancien Testament en Grec ont utilisé le mot Grec "parthenos", ce qui signifie "vierge".

Le grand savant Roshi soutient qu'almah signifie "vierge" : "Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanuel". Cela signifie que notre Créateur sera avec nous. Et voilà le signe qu'Il nous donnera : celle qui concevra sera une jeune fille (naarah) qui n'aura jamais eu de relations avec aucun homme. C'est alors que le Saint-Esprit manifestera Sa puissance" (Mikraoth Gdeoloth sur Esaïe 7 :14).

Esaïe 9 :6 : "Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix".

Le Messie sera bien un homme ("un enfant nous est né"). Mais Son nom sera "Dieu puissant".

Ce "Dieu Puissant" est identifié à l'Eternel (Yaweh) dans Esaïe 10 :20-21 : "En ce jour-là, le reste d'Israël et les réchappés de la maison de Jacob, cesseront de s'appuyer sur celui qui les frappait ; ils s'appuieront avec confiance sur l'Eternel, le Saint d'Israël. Le reste reviendra, le reste de Jacob, au Dieu puissant".

Jérémie 23 :5-6 : "Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, où je susciterai à David un germe juste ; il régnera en roi et prospérera, il pratiquera la justice et l'équité dans le pays. En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure ; et voici le nom dont on l'appellera : L'Eternel notre justice".

Le Messie, le Fils de David, le germe d'Isaï, sera appelé Yaweh Tsidkenu, l'Eternel notre justice !

Zacharie 12 :10 : "Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né".

Le Messie, qui parle ici à la première personne, sera "celui qu'ils ont percé".

D'après Zacharie 12 :1, l'identité de celui qui parle est le Seigneur, l'Eternel : "Oracle, parole de l'Eternel sur Israël. Ainsi parle l'Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et qui a formé l'esprit de l'homme au dedans de lui".

Esaïe 40 :3-5 : "Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l'Eternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu. Que toute vallée soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées ! Que les coteaux se changent en plaines, et les défilés étroits en vallons ! Alors la gloire de l'Eternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra ; car la bouche de l'Eternel a parlé".

Jean le Baptiste a déclaré que cette "voix dans le désert" était la sienne. Il devait préparer le chemin pour le Messie, l'Eternel.

Esaïe 40 :9 : "Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle ; élève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle ; élève ta voix, ne crains point, dis aux villes de Juda : Voici votre Dieu !"

Esaïe 40 :11 : "Comme un berger, il paîtra son troupeau, il prendra les agneaux dans ses bras, et les portera dans son sein ; il conduira les brebis qui allaitent".

Le Messie est le Berger d'Israël. Il est identifié comme étant Dieu Lui-même.

Jésus aussi S'est identifié comme le Bon Berger (voir Jean 10 :11).

Les prophètes de l'Ancien Testament ont appelé le Messie "le Fils de Dieu".

Psaume 2 :2 : "Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et contre son oint ?" L'Oint de l'Eternel est le Messie.

Psaume 2 :7 : "Je publierai le décret ; l'Eternel m'a dit : Tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui".

Psaume 2 :12 : "Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui !"

Le Messie, le Fils de Dieu, est bien l'Oint de l'Eternel. Messie signifie "Oint" en Hébreu, ou "Christ" en Grec. Il a été engendré par le Père, et nous devons placer notre confiance en Lui.

Note : Dans la Bible en Hébreu, le mot qui est traduit ici par "baisez" devrait plutôt être traduit par "rendez hommage".

Proverbes 30 :4 : "Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu ? Qui a recueilli le vent dans ses mains ? Qui a serré les eaux dans son vêtement ? Qui a fait paraître les extrémités de la terre ? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils ? Le sais-tu ?"

La réponse à cette question se trouve dans l'Evangile de Jean :

Jean 9 :35-37 : "Jésus apprit qu'ils l'avaient chassé ; et, l'ayant rencontré, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? Il répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? Tu l'as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c'est lui".

La Bible nous ordonne d'adorer le Messie.

Psaume 45 :11 : "Le roi porte ses désirs sur ta beauté ; Puisqu'il est ton seigneur, rends-lui tes hommages" (mot à mot : "adore-Le !")

Note : Ce Roi est l'Oint de l'Eternel, c'est-à-dire le Messie.

Psaume 45 :6-7 : "Ton trône, ô Dieu, est à toujours ; le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité. Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint d'une huile de joie, par privilège sur tes collègues".

Jésus Lui-même a accepté d'être adoré par les hommes :

Matthieu 8 :2 : "Et voici, un lépreux s'étant approché se prosterna devant lui…"

C'est le même mot qui est traduit par "se prosterner" et "adorer". (Jésus n'a jamais empêché un homme de se prosterner devant Lui, contrairement aux apôtres).

Matthieu 14 :33 : "Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent : Tu es véritablement le Fils de Dieu".

Matthieu 15 :25 : "Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi !"

Matthieu 28 :9 : "Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit : Je vous salue. Elles s'approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui".

Marc 5 :6 : "Ayant vu Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui".

Luc 24 :52 : "Pour eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie".

Jean 5 :22-23 : "Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé".

Jean 9 :38 : "Et il dit : Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui".

Le Père ordonne aussi aux anges d'adorer Jésus :

Hébreux 1 :6 : "Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l'adorent !"

Le Nouveau Testament enseigne que Jésus est Dieu :

Philippiens 2 :5-11 : "Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père".

Jean 1 :1-3 : "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle".

Jean 20 :28 : "Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu !"

Romains 9 :5 : "et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen !"

Tite 2 :13 : "en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ".

1 Jean 5 :20 : "Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. (5:21) C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle".

Luc 2 :11 : "C'est qu'aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur".

Apocalypse 1 :8 : "Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant".

Ce Tout-Puissant qui parle ici est bien Celui qui est ressuscité, Jésus-Christ, et qui est décrit un peu plus loin :

Apocalypse 1 :17-18 : "Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts".

Actes 3 :14 : "Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé qu'on vous accordât la grâce d'un meurtrier".

"Le Saint" est aussi un titre donné au Messie. Même les démons sont obligés de reconnaître que Jésus est "Le Saint de Dieu" : "Qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth ? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es : le Saint de Dieu".

1 Timothée 6 :13-16 : "Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus-Christ, qui fit une belle confession devant Ponce Pilate, de garder le commandement, et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu'à l'apparition de notre Seigneur Jésus-Christ, que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois, et le Seigneur des seigneurs, qui seul possède l'immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n'a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l'honneur et la puissance éternelle. Amen !"

Qui est ce "Roi des rois, ce Seigneur des seigneurs ?

Apocalypse 19 :16 : "Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs".

Apocalypse 19 :11-13 nous prouve qu'il s'agit de Jésus-Christ Lui-même : "Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n'est lui-même ; et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu".

Jean 1 :1 nous confirme que Jésus est bien la Parole de Dieu.

1 Corinthiens 2 :8 : "sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue, car, s'ils l'eussent connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire".

Actes 2 :36 : "Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié".

Colossiens 1 :15 : "Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création".

Colossiens 2 :9 : "Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité".

Jean 1 :10 : "Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue".

Jean 1 :18 : "Personne n'a jamais vu Dieu ; (Dieu) le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître".

Note : le texte original Grec porte la mention : "Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père…" Certaines traductions ont supprimé ce mot essentiel.

Même Ses ennemis croyaient que Jésus enseignait qu'Il était Dieu :

Jean 5 :18 : "A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu'il violait le sabbat, mais parce qu'il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu".

Jean 10 :33 : "Les Juifs lui répondirent : Ce n'est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu".

Jésus est donc Dieu. Il est Dieu le Fils. En tant que tel, Il est distinct de Dieu le Père, et de Dieu le Saint-Esprit. Et les trois sont un. (Voir aussi Daniel 7 :13 ; Esaïe 48 :16 ; Matthieu 3 :16-17, 1 Jean 5 :7 (versions complètes), et Apocalypse 5 :6-7).