Envoyer à un ami

A112 La guérison divine dans la Parole de Dieu.

Article de John G. Lake.

Quelques vérités bibliques fondamentales sur lesquelles appuyer notre foi.

L'original a été publié en anglais dans le livre : "John G. Lake : The Complete Collection of His Life Teachings", compiled by Roberts Liardon, Albury Publishing, Tulsa, Oklahoma.

Quelques vérités bibliques fondamentales sur lesquelles appuyer notre foi.

  1. La guérison divine, obtenue par la foi et la prière, était déjà pratiquée par les patriarches.
  2. "Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes ; et elles purent enfanter" (Genèse 20 : 17).

  3. Dieu a conclu une alliance de guérison avec les enfants d'Israël.

Une alliance est un accord indissoluble, qui ne peut jamais être annulé. Par exemple, les lois de l'Etat de la Caroline du Sud considèrent le mariage comme une alliance, et non comme un contrat légal. Cella signifie que cet Etat n'admet pas le divorce. Une alliance divine ne peut jamais être annulée, car l'une des parties est Dieu, qui ne change jamais.

Dieu mit à l'épreuve Son peuple d'Israël près des eaux de Mériba, et Il conclut là une alliance avec lui. On a aussi appelé cette alliance l'alliance de Yaweh-Rapha, ce qui signifie en Hébreu "Le Seigneur qui te guérit."

"Il dit :

  • Si tu écoutes attentivement la voix de l'Eternel, ton Dieu,
  • Si tu fais ce qui est droit à ses yeux,
  • Si tu prêtes l'oreille à ses commandements,
  • Et si tu observes toutes ses lois,
  • Je ne te frapperai d'aucune des maladies dont j'ai frappé les Egyptiens ; car je suis l'Eternel, qui te guérit" (Exode 15 : 26).

(NDE : Il s'agit d'une alliance antérieure à la "Nouvelle Alliance" dans le sang de Jésus. D'après cette nouvelle alliance, la seule condition pour recevoir la guérison divine est à présent la foi en l'œuvre de Jésus-Christ, qui S'est chargé sur la croix de nos maladies et de nos infirmités.")

  1. David s'est réjoui de connaître cette alliance divine.
  2. "De David. Mon âme, bénis l'Eternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits ! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies" (Psaume 103 : 1-3).

  3. Le prophète Esaïe a proclamé la guérison divine.
  4. "Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude" (Esaïe 35 : 5-6).

  5. Jésus a fait de la guérison un point important de Son "programme."

  • "L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ;
  • Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,
  • Pour proclamer aux captifs la délivrance,
  • Et aux aveugles le recouvrement de la vue,
  • Pour renvoyer libres les opprimés,
  • Pour publier une année de grâce du Seigneur" (Luc 4 : 18-19).
    1. Jésus a guéri tous les malades.
    2. "Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple" (Matthieu 4 : 23).

    3. La guérison est comprise dans l'œuvre expiatoire de Jésus-Christ.
    4. Jésus guérit le lépreux :

      "Lorsque Jésus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit. Et voici, un lépreux s'étant approché se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre. Puis Jésus lui dit : Garde-toi d'en parler à personne ; mais va te montrer au sacrificateur, et présente l'offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de témoignage (Matthieu 8 : 1-4).

      Jésus guérit le serviteur du centenier :

      "Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l'aborda, le priant et disant : Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup. Jésus lui dit : J'irai, et je le guérirai. Le centenier répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres ; et je dis à l'un : Va ! et il va ; à l'autre : Viens ! et il vient ; et à mon serviteur : Fais cela ! et il le fait. Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient : Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi. Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l'orient et de l'occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux. Mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Puis Jésus dit au centenier : Va, qu'il te soit fait selon ta foi. Et à l'heure même le serviteur fut guéri" (Matthieu 8 : 5-13).

      Jésus guérit la belle-mère de Pierre :

      "Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre, dont il vit la belle-mère couchée et ayant la fièvre. Il toucha sa main, et la fièvre la quitta ; puis elle se leva, et le servit" (Matthieu 8 : 14-15).

      Jésus guérit tous les malades :

      "Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades" (Matthieu 8 : 16).

      Voici la seule raison biblique donnée pour toutes ces guérisons :

      "Afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète : Il a pris nos infirmités, et il s'est chargé de nos maladies" (Matthieu 8 : 17). (Citation de Esaïe 53 : 4).

    5. Jésus a conféré le pouvoir de guérir à Ses douze disciples.
    6. "Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies. Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades… Ils partirent, et ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons" (Luc 9 : 1-2, 6).

    7. De même, Il donna ensuite le pouvoir de guérir à 70 autres disciples.
    8. "Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller… Guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur : Le royaume de Dieu s'est approché de vous" (Luc 10 : 1, 9).

    9. Après Sa résurrection, Jésus a donné le pouvoir de guérir à tous ceux qui croient en Lui.
    10. "Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris" (Marc 16 : 15-18).

    11. Afin d'éviter que la guérison divine soit perdue par l'Eglise, Jésus l'a perpétuée à jamais dans l'un des neuf dons du Saint-Esprit.
    12. "En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; à un autre, le don d'opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l'interprétation des langues" (1 Cor. 12 : 8-10).

    13. Jésus a ordonné à l'Eglise de pratiquer la guérison des malades.
    14. "Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur ; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace" (Jacques 5 : 14-16).

    15. La volonté de Dieu est éternelle, et ne changera jamais.

    "Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement" (Hébreux 13 : 8).

    "Car je suis l'Eternel, je ne change pas" (Malachie 3 : 6).Dieu a toujours été Celui qui guérit ! Il est toujours Celui qui guérit, et Il restera toujours Celui qui guérit. La guérison est pour vous ! Jésus a guéri tous ceux qui sont venus à Lui pour être guéris. (Voir Matthieu 4 : 24, 8 : 16, 12 : 15, 14 : 14, 15 : 30, 19 : 2, Marc 1 : 34, 6 : 13, Luc 4 : 40, 6 : 19 et 9 : 11).

    "Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris" (1 Pierre 2 : 24).

    Par conséquent, toute l'humanité possède un droit divin à la santé, comme elle possède un droit divin à la délivrance du péché. Si vous ne jouissez pas de ce droit, c'est parce que quelqu'un vous a volé votre héritage ! La guérison vous appartient. Au Nom de Jésus-Christ, allez le récupérer !

    Si votre foi est faible, appelez à l'aide ceux qui croient, et qui ont la responsabilité de prononcer la prière de la foi et d'exercer le ministère de guérison.

    Relisez aussi le Psaume 91, Esaïe 35, Matthieu 8 et 9, Marc 16, Luc 11, Jean 9, Actes 3, 4, 8, 9, 10 et 26, et 2 Corinthiens 12 et 13.